Humidification de l'air FINESTFOG à faible besoin en énergie

Humidifier l'air de manière économique

Humidifier et rafraîchir en même temps pour des coûts minimes d’énergie.

Le système d'humidification de l'air FINESTFOG pulvérise de l’eau à haute pression (80 bar), qui se transforme en atomisations ultrafines, rapidement absorbées par l’air. Les besoins en énergie se limitent à la puissance du moteur de la pompe haute pression. Ils sont par conséquent infimes : ils se situent entre 0,5 et 3,0 kW par heure de fonctionnement continu (selon la taille des pompes).


La pulvérisation fait passer l’eau de l’état liquide à l’état gazeux. Ce changement d'état nécessite de l'énergie, puisée dans l'air ambiant : l'air se refroidit (refroidissement adiabatique). Cette dynamique est de plus en plus utilisée pour réduire les températures élevées dans les halls de production.

L'humidification de l'air sert ici à réduire les pics de température, le tout pour des frais énergétiques minimaux. Elle apporte un soutien efficace au systeme de climation centralisée, lors des charges thermiques élevées ou aux heures de pointe.
Dans certains cas, le rafraîchissement adiabatique peut même remplacer un système de climatisation conventionnel.

Consommation d’énergie

90 % d’économies d’énergie : Les buses mono-fluides FINESTFOG pulvérisent de l’eau à haute pression sans air porteur. C’en est fini des solutions détournées combinant l'eau avec de l'air comprimé ou des ventilateurs.

À titre de comparaison : 100 litres d’eau sont pulvérisés par heure. Une installation haute pression FINESTFOG ne nécessite pour ce faire qu’une puissance de moteur d’env. 0,5  kW. Pour la même capacité d'humidification, les buses à deux fluides (eau + air comprimé) consomment déjà env. 7,6  kW. Un humidificateur à vapeur consommerait même env. 80 kW de courant.